Conseil Municipal du 5 Juillet 2018

image_pdfimage_print


• 00:00:00

Présentation ordre du jour

ThereseLeroux Thérèse Leroux :

Annonce de l’arrivée de 2 nouveaux conseillers : Mme Audrey Garouste / M. Olivier Wittenberger, suite aux démissions de 3 conseillers adjoints.

 

Décisions prises par Le Maire
  • Nouvelle ligne de Trésorie : taux non communiqué
  • Feu d’artifice reporté au 14 juillet (Parc de la Mairie)

• 00:16:00

Démissions des adjoints

 M. Bibard, en charge de l’Enfance, Petite enfance, politique de la ville, du numérique

 Mme Guillet, en charge de l’Urbanisme et du Cadre de Vie

 Mme Martinerie, en charge de la Jeunesse et de la Communication

à noter également :

 Mme Bellanger démissionne de sa délégation et reste conseillère municipale

 

Discussion

ThereseLerouxGillesFraysse2FrancoisDhondtGilles Fraysse et François Dhondt

 

Aucune raison n’a été officiellement donnée pour expliquer ces démissions multiples.


Aucune explication ?
Ça tombe bien, les villiérains n’en ont rien à faire. Combien connaissaient le nom et la responsibilité des démissionnaires ? Combien sont intéressés par les querelles d’egos à la tête de la municipalité ? Tout cela n’a effectivement aucun intérêt. Verrons-nous, suite à ces départs, pourtant massifs, une quelconque différence dans la gestion des affaires de la commune ? probablement pas.

Cette ‘crise’, cette tempête dans un verre d’eau, permet seulement de constater à nouveau le très faible niveau d’impact réel des actions menées par les élus locaux et l’affaiblissement constant de leurs prérogatives. Face aux problèmes d’ordre financier (sur-endettement, baisse des subventions, etc.), ces élus locaux sont laissés à eux-mêmes. Leur rôle se réduit toujours un peu plus à une seule nécessité : constituer une façade politicienne, garantissant un minimum d’apparences ‘démocratiques’ au régime dominant. Celui-ci a encore besoin de rouages humains sur le terrain pour assurer le quotidien administratif mais surtout pour masquer les vraies responsabilités, les vrais lieux de pouvoir, pour mettre le réel à distance. Le réel, c’est à dire, ni plus ni moins, que l’incroyable violence sociale exercée par le système.

Les élus locaux n’ont plus de marges de manœuvre. Les lois, les transferts de compétences, le chantage à la dette publique (l’arme fatale stratégique), tout cela les laissent complètement « à poil » sur le rempart en ruine de l’administration locale. C’est eux qui doivent — et devront de plus en plus — faire face au mécontentement des citoyens (il faudra un jour que l’ACPV publie les courriers qu’elle reçoit), c’est eux qui doivent s’user à expliquer qu’ils n’y sont pour rien, que ce n’est pas là (à Villiers) qu’il faut en débattre, qu’il n’y a pas de solutions, qu’ils font de leur mieux… Voilà leur rôle: faire tampon, signer les formulaires administratifs, saisir les lignes de comptabilité… alors, les chamailleries entre adjoints, ça égaille l’ordinaire, mais ces tensions sont sans doute pour partie dues au sentimente général d’impuissance et d’inutilité.

Quels évènements idées, actes… pourraient provoquer un quelconque sursault ? Que les subventions de l’état soient à nouveau réduites ? De combien ? 10, 20 50% ? où est la limite au-delà de laquelle les têtes n’auront pas d’autre choix que de se relever ? Quand commencerons-nous à faire de la politique ?

 

• 00:30:00

2 / Election des Adjoints au Maire

 1er adjoint : Michel Poinse (urbanisme, développement durable, cadre de vie)

 2ème adjoint : J-M. Leclerc ( Jeunesse et communication)

 3ème adjointe : Anne-Marie Deneubourg (Culture)

 4ème adjointe : Brigitte Gatschine (Social)

 5ème adjoint : Maurice Boisnoir (Sport)

VOTE : 15 pour et 10 contre

 

• 00:47:00

03 / Détermination des taux des indemnités

Pas de changement : Maire autour de 1700€/mois et les adjoints autour de 650€/mois

• 00:49:00

04 / Convention de partenariat avec la CAF pour les aides aux vacances enfants

séjour de 5 jours et 4 nuits

• 00:50:00

05 / Approbation de la charte des ATSEM

séjour de 5 jours et 4 nuits

• 00:00:00

06 / Conventions d’objectifs et de financement 2018-2020 périscolaire et extrascolaire

Retour du débat sur les taux d’encadrement sur le périscolaire.

 

QUESTIONS DIVERSES

• 01:00:00

Politique du tri des dêchets dans les lieux publics / posée par M. Da Silva

Projet scolaire qui n’a pas pu aboutir qui allait du tri, composte, culture et distribution de récoltes.
Polémique sur les réponses, l’aide apportée par la municipalité.

• 01:39:00

Dysfonctionnement de la collecte des encombrants

L’agglo est aussi en manque de moyens financiers

• 01:39:00

Invasion de moustiques

Pas de traitement car blocage par la sous-préfecture